AccueilActualitéBYD a beaucoup de potentiel en tant que constructeur, mais voici les...

BYD a beaucoup de potentiel en tant que constructeur, mais voici les voitures qu’il a vendues en Europe pendant toute l’année 2024

BYD possède son propre cargo pour transporter les voitures en Europe et est l'un des quatre grands sponsors du championnat d'Europe de cette année, mais combien de voitures vend-elle réellement ?

Les constructeurs chinois de voitures, qu’elles soient électriques, hybrides ou thermiques, font parler d’eux dans l’industrie automobile. Le faible prix de leurs produits et des caractéristiques égales ou supérieures à celles de leurs concurrents européens ont permis à certains d’entre eux de décoller rapidement sur la scène commerciale. Parmi leurs avantages, ils ont également de faibles coûts de production, ce dont de nombreuses marques européennes ont déjà profité en y amenant leurs voitures, comme Cupra avec la Tavascan ou Volvo avec l’EX30.

De nombreuses marques chinoises ont un produit de pointe, raffiné et attrayant qui peut se démarquer encore plus sur notre marché. MG fait déjà partie des meilleures ventes, tandis que l’un des fabricants les plus prometteurs à cet égard est BYD, dont l’acronyme signifie Build Your Dreams (Construisez vos rêves).

Le constructeur s’est encore fait connaître ces dernières années grâce à sa présence parmi les quatre sponsors majeurs de l’Euro 2024. Avec Vivo (téléphonie), Aliexpress et Hisense (électroménager), les Chinois sont les quatre entreprises qui ont consacré une grande partie de leur budget marketing annuel au championnat européen.

BYD Atto 3,
BYD Atto 3, un SUV 100% électrique comparable à un Nissan Qashqai en termes de concept et de taille.

De toutes ces entreprises, BYD est peut-être celle que les consommateurs connaissent le moins. Il peut donc être très intéressant de savoir où elle se situe en tant que constructeur automobile en général, et plus particulièrement en Europe.

Qu’est-ce que BYD ?

BYD est actuellement le constructeur automobile le plus vendu en Chine, et ce uniquement avec des voitures hybrides rechargeables et des voitures 100 % électriques dans sa gamme.

Sur le même sujet  La Subaru WRX 2020 sera fortement influencée par le concept Viziv

L’année dernière, qui a été sa meilleure année à ce jour, il a réussi à mettre en circulation un peu plus de trois millions de voitures (3 045 231 unités, pour être exact), ce qui en fait le constructeur automobile le plus important de Chine. Bien que ce chiffre soit presque entièrement dû à la production locale, il n’en reste pas moins qu’en termes de volume, BYD devance les grands noms de l’industrie tels que Renault, BMW et Mercedes.

La BYD Dolphin
La BYD Dolphin est une voiture électrique compacte et la voiture la moins chère de l’entreprise, avec un prix de départ d’environ 30 000 euros.

Sur ces plus de trois millions, la moitié sont des voitures 100 % électriques, soit environ 1,5 million, ce qui est proche des 1,8 million atteints par Tesla dans ce seul domaine. Au cours des quatre années précédentes, 2019, 2020, 2021 et 2022, BYD a réussi à produire et à vendre respectivement 455 073, 431 954, 747 540 et 1 881 669 unités de ses voitures.

Si l’on examine la croissance de BYD au cours des dernières années, il est facile de constater que les chiffres varient fortement d’une année à l’autre au lieu d’être stables ou de croître progressivement, comme c’est le cas pour la plupart des constructeurs, mais cela s’explique par le fait que BYD est un constructeur relativement jeune qui est encore en train de s’établir sur de nombreux marchés, puisqu’il a été fondé en 1995, bien qu’il n’ait produit sa première voiture en série qu’en 2005.

Parmi les marchés où il n’a pas encore pleinement développé son activité, l’Europe, sur laquelle BYD fonde de grands espoirs et sur laquelle il mise beaucoup. Pour preuve, le sponsoring de plusieurs millions de l’Euro 2024 et le fait qu’elle ait déjà acquis un cargo pour acheminer elle-même ses voitures en Europe, ce qui n’est à la portée que des vraies puissances économiques.

Sur le même sujet  Vidéo officielle de l’hypercar Fenyr SuperSport de W Motors
La Seal U, de la taille d'un Toyota RAV4
La Seal U, de la taille d’un Toyota RAV4, est l’une de ses voitures les plus intéressantes, si ce n’est la plus intéressante.

En revanche, BYD ne détient pour l’instant qu’une part de marché infime, même s’il est certain qu’il s’imposera progressivement dans les rues d’Europe et de France. En 2024, elle a réussi à immatriculer un total de 12 944 voitures jusqu’à la fin du mois de mai, ce qui est loin des “ténors” de l’industrie, dont les ventes à ce stade se chiffrent en centaines de milliers, mais en même temps bien supérieur aux 2 000 unités à peine réalisées sur l’ensemble de l’année 2023.

À ce jour, la gamme BYD se compose de six modèles, tous 100 % électriques à l’exception d’une version hybride rechargeable de l’un d’entre eux, la BYD Seal U.

Ces voitures ont la particularité d’être plus économiques que leurs équivalents européens en termes de taille et de performance. Le BYD Seal U DM-i mentionné ci-dessus est un SUV hybride rechargeable du segment D comparable à un Toyota RAV4, mais au lieu d’avoir un prix de départ de 50 000 euros comme le PHEV japonais, la voiture chinoise démarre à seulement 35 000 euros, une différence insurmontable de 15 000 euros qui volera sans aucun doute des ventes non seulement à Toyota, mais à tous les fabricants lorsque la marque sera mieux connue.

Alain
Alain
Alain , 57 ans, est un passionné d'automobile basé à Bordeaux. Fort d'une carrière de plus de 30 ans dans le journalisme automobile, Alain est reconnu pour ses analyses pointues et son expertise technique. Collaborateur clé du magazine Passion & Car, il partage sa passion des voitures classiques et modernes, tout en explorant les innovations technologiques du secteur. Amateur de belles mécaniques et de road trips, Alain apporte une perspective unique et authentique aux lecteurs, mêlant savoir-faire et passion pour l'automobile.

Top Infos

Coups de cœur