AccueilActualitéLeapmotor finalise les détails d'un nouveau modèle qui sera construit en Europe...

Leapmotor finalise les détails d’un nouveau modèle qui sera construit en Europe avec Stellantis

Leapmotor se prépare à un lancement européen majeur avec ses partenaires de Stellantis. Dans le courant de l'année, nous découvrirons son SUV le plus compact et le plus économique à ce jour.

Alors que l’Europe a entamé une guerre commerciale avec la Chine, les marques ont une idée très différente de la manière dont les alliances internationales doivent être gérées. Bruxelles craint l’arrivée des voitures électriques chinoises et leur a imposé de nouvelles taxes à l’importation.

Alors que les deux marchés négocient une trêve, les marques ne se retiennent pas. Au début de l’année, Stellantis et Leapmotor ont conclu un accord de plusieurs millions de dollars qui permettra aux Chinois d’être présents sur le Vieux Continent. Le programme est audacieux et ils travaillent déjà sur un nouveau modèle qui arrivera l’année prochaine.

Après avoir dépensé 1,5 milliard d’euros, le conglomérat dirigé par Carlos Tavares a acquis les droits d’exploitation de la marque Leapmotor en Europe. En d’autres termes, Stellantis sera chargée de gérer les ventes des modèles chinois dans la région.

Hyundai s’attaque à la Dacia Spring et à la Citroën ë-C3 avec la nouvelle Inster – laquelle est la meilleure voiture électrique bon marché

Bien que sa présence soit minuscule pour l’instant, tout est en place pour un démarrage en fanfare. D‘ici le milieu de l’année prochaine, Stellantis devrait compter plus de 300 points de vente sur le continent, ce qui devrait lui permettre d’étendre son rayon d’action et d’améliorer considérablement sa part de marché dans le domaine de l’électricité.

Dans quelques mois, l'Europe commencera à apprécier le Leapmotor T03 à moins de 20 000 euros.
Dans quelques mois, l’Europe commencera à apprécier le Leapmotor T03 à moins de 20 000 euros.

Production européenne d’un SUV électrique concurrent de la KIA EV3

Tavares veut commencer l’offensive par le bas. Le Leapmotor T03 sera le premier modèle de l’entreprise disponible en Europe. Il sera bon marché, très bon marché et, surtout, il contournera les nouvelles politiques tarifaires établies par l’Union européenne en étant fabriqué en Pologne.

Sur le même sujet  Porsche 911 GT2 RS : une tueuse de la chrono avec 700 chevaux de puissance

Pour l’instant, il n’y a pas beaucoup d’informations à ce sujet, il y a encore beaucoup de détails à régler, mais si tout se passe comme prévu, la T03 sera disponible dans toute l’Europe dans le courant de l’année. C’est le premier des sept modèles électriques que Leapmotor prévoit pour l’Europe avant la fin de l’année 2027. Il aura une autonomie de 280 kilomètres et un prix de vente inférieur à 20 000 euros.

BYD a beaucoup de potentiel en tant que constructeur, mais voici les voitures qu’il a vendues en Europe pendant toute l’année 2024

La prochaine à faire son apparition sera la Leapmotor C10. Un changement de cap complet. Nous passons d’une voiture utilitaire à un SUV du segment D très complet et mécaniquement beaucoup plus compétent. Il sera commercialisé au début de l’année prochaine avec différentes configurations mécaniques permettant une autonomie de 410 à 530 kilomètres (cycle CLTC). Son principal attrait devrait être son prix.

En Chine, il est commercialisé à moins de 20 000 euros, mais ce chiffre augmentera sensiblement en Europe. Les estimations font état d’un coût d’environ 35 000 euros avant subventions et rabais.

Voici l'une des premières images de la future Leapmotor A12.
Voici l’une des premières images de la future Leapmotor A12.

Le troisième modèle est maintenant dévoilé depuis la Chine. Il s’appellera Leapmotor A12 et est déjà en cours de développement. Les informations sont encore très rares. Tout porte à croire qu’il s’agira d’un SUV d’entrée de gamme dans le segment des véhicules compacts, rivalisant avec des modèles tels que le KIA EV3.

Il sera économique et, comme le T03, sera produit dans l’usine Stellantis en Pologne, évitant ainsi les sanctions européennes. La présentation officielle aura lieu dans le courant de l’année au salon de l’automobile de Guangzhou. La chaîne de montage débutera en février 2025 et la voiture arrivera chez les concessionnaires quelques semaines plus tard. Son prix officiel pourrait se situer autour de 25 ou 30 000 euros.

Marc
Marc
Passionné d'automobile, je mets ma plume au service de l'exploration et de la compréhension des dernières innovations du secteur. Mon engagement est de fournir une analyse précise et éclairée, valorisant la technologie, le design et la performance. Grâce à mon expertise, je cherche à guider les lecteurs dans leurs choix et à partager les histoires fascinantes derrière chaque modèle. Mon objectif ? Éclairer, informer et inspirer chaque amateur d'automobile à travers mes écrits.

Top Infos

Coups de cœur