AccueilEssaisHyundai Tucson 2024 : nous testons le nouveau SUV de taille moyenne...

Hyundai Tucson 2024 : nous testons le nouveau SUV de taille moyenne le plus vendu, qui est maintenant aussi beaucoup plus amélioré.

Un nouveau 1.6 Turbo de 160 ch vient s'ajouter à une large gamme de motorisations comprenant des technologies essence et diesel avec ou sans hybridation 48 volts, ainsi que des variantes full hybrides et hybrides rechargeables. nous prenons place dans le nouveau Hyundai Tucson maintenant ! maître 25961314

Le Hyundai Tucson est l’un des SUV les plus populaires en Espagne en raison de son look époustouflant et de l’attrait de ses feux diurnes en forme de delta. Non seulement il est en tête de la liste des SUV compacts, mais il est également très bien placé dans la liste des voitures les plus vendues – il a même réussi à obtenir le titre de voiture la plus vendue en Espagne en 2022 – d’où l’importance de cette mise à jour.

Le double écran de 12,3 pouces est rapide et très visible dans toutes les conditions.
L’instrumentation des versions d’entrée de gamme est mixte, avec un écran de 4,2 pouces entre les principaux cadrans.

Car les quatre années qui se sont écoulées depuis son lancement sont devenues visibles, d’où la nécessité d’une mise à jour pour la renforcer à nouveau dans le combat commercial. Et la mise à jour a été subtile, si l’on considère l’extérieur, et plus évidente si l’on considère l’intérieur. C’est là que les efforts ont été concentrés et que l’on peut voir l’évolution d’un design technologique. Les nouveautés sont les deux écrans de 12,3 pouces (instrumentation et affichage multifonction), les commandes de climatisation dans la zone centrale – très modernes et peut-être trop proéminentes -, le sélecteur de vitesse sur la colonne de direction dans les versions automatiques et un volant sur lequel le H de Hyundai est remplacé par le symbole à quatre points qui a fait ses débuts sur la Ioniq 5 : une question de designers et, en particulier, il me semble que le public peut s’identifier davantage au logo qu’à un symbole.

L'instrumentation des versions de base est mixte, avec un écran de 4,2 pouces entre les cadrans principaux.
L’instrumentation des versions de base est mixte, avec un écran de 4,2 pouces entre les cadrans principaux.

Les nouvelles technologies du Hyundai Tucson

La connectivité du Tucson va au-delà de la possibilité de reproduire le téléphone portable avec les fonctionnalités Android Auto et Apple CarPlay, qu’il permet sans fil, et les mises à jour à distance de type OTA. Dans ce cas, avant la fin de l’année, il sera disponible avec la clé numérique Key 2 Touch, qui peut être installée sur jusqu’à trois appareils, et qui permettra de déverrouiller et de démarrer la voiture sans avoir besoin de transporter une clé physique. Pour l’instant, elle sera disponible pour les smartphones ou smartwatchs Samsung, Apple et Google Pixel. En touchant la poignée et en approchant le bouton de démarrage, il sera possible d’allumer la voiture et d’adopter les paramètres associés à chaque utilisateur, tels que la radio, la position du siège, etc.

Sur le même sujet  La BMW Série 3 se modernise : Autonomie, sécurité et confort au rendez-vous
Les changements extérieurs sont subtils et plus visibles à l'avant qu'à l'arrière ou sur les côtés.
Les changements extérieurs sont subtils et plus visibles à l’avant qu’à l’arrière ou sur les côtés.

Hyundai est également passé à la vitesse supérieure en ce qui concerne les équipements de sécurité électroniques. Toute la gamme est équipée du Tucson Hyundai SmartSense, le système de base requis pour les modèles nouvellement homologués à partir de l’été et qui comprend le système de maintien de la trajectoire, l’assistant de freinage d’urgence, l’avertisseur de fatigue ou le détecteur de piétons et de cyclistes, complété par le système d’avertissement de redémarrage lorsque la voiture qui précède reprend son mouvement et le système de changement automatique des feux. En outre, il comprend également des éléments tels que le BCA qui, en plus de détecter la présence de véhicules dans l’angle mort, agirait sur la direction, le SEW qui préviendrait si, une fois arrêté, en ouvrant la porte, un véhicule s’approche ou en manœuvrant, il nous avertirait de la présence d’un autre véhicule.

La gamme de moteurs du Hyundai Tucson

Le nouveau moteur 1.6 TGDI de 160 ch remplace le 1.6 classique de 150 ou 180 ch et est disponible avec un label Eco et un système de micro-hybridation de 48 volts, associé à des boîtes de vitesses manuelles à six rapports et automatiques à sept rapports, cette dernière avec quatre roues motrices. La consommation moyenne est de 6,3 l/100 km et l’accélération de 0 à 100 km/h est de 9,4 s, bien que pour obtenir ces résultats il faille solliciter fortement l’accélérateur – et la boîte de vitesses dans le cas des versions à transmission manuelle.

Sur le même sujet  Salon de l'auto de Los Angeles : Infiniti dévoile son QX50 2018 bardé de technologies

Elles constituent l’entrée de gamme d’une famille qui utilise toujours une 1. 6 propose des hybrides électriques, avec un moteur de base de 47 kW pour une puissance maximale de 215 ch – consommation moyenne de 5,7 l/100 km, vitesse maximale de 186 km/h et accélération de 0 à 100 km/h en un peu moins de 8 secondes – et des hybrides rechargeables, avec un moteur électrique de 72 kW pour une puissance totale de 253 ch et une batterie lithium-ion de 13,8 kWh avec un chargeur embarqué de 7,2 kW pour une autonomie de 66 km en mode électrique.

En commençant par la batterie électrique, elle affiche une consommation moyenne WLTP de 1,3 l/100 km qui, comme d’habitude pour les PHEV, se traduit par des chiffres hybrides beaucoup plus élevés de 6,3 l/100 km dans la période d’homologation WLTP à grande vitesse et ne fait pas de différence décisive lors d’un sprint, où elle gagne à peine un dixième de seconde sur les chiffres de l’hybride. Il permet d’obtenir la vignette bleue DGT tant convoitée, mais coûte pas moins de 6 000 euros de plus que les hybrides à deux roues motrices et 3 400 euros de plus que les hybrides à quatre roues motrices.

Le nouveau 1.6 TGDI de 160 ch remplace les versions précédentes de 150 et 180 ch et constitue la base des variantes hybrides.
Le nouveau 1.6 TGDI de 160 ch remplace les versions précédentes de 150 et 180 ch et constitue la base des variantes hybrides.

Les variantes diesel restent une alternative à l’essence, surtout pour les voitures de la taille et du poids du Hyundai Tucson, qui pèse toujours plus de deux tonnes. Dans ce cas, la version 1,6 litre est toujours disponible en deux versions de 115 et 136 ch, cette dernière étant complétée par une hybridation 48 volts avec un choix de transmission manuelle, automatique et automatique DCT7 à quatre roues motrices, moyennant un supplément d’environ 2 800 euros.

Sur le même sujet  Conseils pour réussir un essai routier avant de passer à l'achat

Conduite du Hyundai Tucson

Nous avons pu avoir un contact bref mais intense avec la nouvelle gamme Hyundai Tucson sur les routes les plus variées, avec des dénivelés, des alternances de courbes et de lignes droites qui nous ont permis de nous faire une petite idée de ce qu’est le Tucson renouvelé et de ce qu’il contient. D’une part, de l’espace, beaucoup d’espace pour les passagers – bien que les sièges soient plutôt courts pour les personnes ayant de très longues jambes – et un coffre de 620 litres. D’autre part, une suspension assez confortable et, surtout, l’impression de conduire une voiture plutôt grande sur des routes étroites et sinueuses, plus que ne le laissent supposer ses 4,51 m de long et ses 1,87 m de large.

De par ses dimensions et son approche, le Hyundai Tucson est plus à l'aise sur des routes larges et dégagées que sur des routes de troisième ou quatrième ordre.
De par ses dimensions et son approche, le Hyundai Tucson est plus à l’aise sur des routes larges et dégagées que sur des routes de troisième ou quatrième ordre.

De par ses dimensions et son approche, le Hyundai Tucson est plus à l’aise sur des routes larges et dégagées que sur des routes de troisième ou quatrième ordre.
Par ses dimensions et son approche, le Hyundai Tucson est plus à l’aise sur les routes larges et dégagées que sur les routes de troisième ou quatrième catégorie…

Dans tous les cas, la direction est précise et les aides à la conduite sont conservatrices et plutôt silencieuses. Et c’est précisément le caractère général du Tucson : une voiture très familiale qui peut être utilisée dans plus d’un scénario de loisir.

Marc
Marc
Passionné d'automobile, je mets ma plume au service de l'exploration et de la compréhension des dernières innovations du secteur. Mon engagement est de fournir une analyse précise et éclairée, valorisant la technologie, le design et la performance. Grâce à mon expertise, je cherche à guider les lecteurs dans leurs choix et à partager les histoires fascinantes derrière chaque modèle. Mon objectif ? Éclairer, informer et inspirer chaque amateur d'automobile à travers mes écrits.

Top Infos

Coups de cœur