Accueil Essais Nouvelle Nissan Leaf 2018 : essai et prise en main au Japon

Nouvelle Nissan Leaf 2018 : essai et prise en main au Japon

906
PARTAGER
Nouvelle Nissan leaf 2018 essai et prise en main
Crédit photo Nissan

Ayant vu le jour au pays du soleil levant, la Nissan Leaf 2 vient d’être présentée à Tokyo. Attendue en France seulement au premier trimestre de l’année prochaine, la nouvelle Leaf ne pouvait être testée que sur place au Japon. Dotée de caractéristiques innovantes, la Leaf 2 valait bien le détour.

Crédit photo Nissan

Test du modèle japonais

Nous avons testé la Leaf 2 dans un contexte plutôt particulier. En compagnie d’autres journalistes, nous suivions scrupuleusement un véhicule de tête nous signalant la voie à suivre par communication radio et le moment pour activer certaines nouvelles fonctionnalités. Ce dispositif très contrôlé laissait entrevoir un certain stress quant au déroulement de l’opération, ne nous laissant qu’une faible marge de manœuvre.

Crédit photo Caradisiac

Parmi nos coups de cœur, notons : la meilleure autonomie, un volume de coffre décent et le confort. Cependant, nous déplorons une installation pas aisée, le gabarit plutôt important et le manque de polyvalence d’une thermique.

Prix de la Nissan Leaf 2

L’arrivée des premiers exemplaires n’est prévue que pour Mars prochain, disponible en version unique de lancement baptisée « 2.0 », à 36 990 €. Pas de détails sur les options, mais il ne devrait pas y avoir de surenchérissement par rapport à l’offre précédente.

Crédit photo Nissan

Le modèle de lancement fait figure de haut de gamme vue les options intégrées. La nouvelle Leaf devrait bénéficier l’an prochain du bonus écologique de 6 000 €, ramenant son prix à 30 990 €. Un tarif d’appel autour de 20 000 € est envisageable pour certains modèles si la marque reste fidèle à son offre « Flex ».

Que retenir ?

Sans surprise, le modèle nippon embarque effectivement des fonctionnalités innovantes. Puissance renforcée, design amélioré et pointe technologique la démarquent nettement de l’ancien modèle. Sa formule 40 kWh permettant aux plus économes de dépasser les 300 km en autonomie réelle est un sérieux argument pour de nombreux usagers européens.

Une vidéo test de la Nissan Leaf au Japon :