AccueilActualitéUn moteur qui injecte de l'eau : une alternative révolutionnaire à l'hydrogène

Un moteur qui injecte de l’eau : une alternative révolutionnaire à l’hydrogène

Un nouveau moteur qui injecte de l’eau pourrait surpasser l’hydrogène en termes d’efficacité et de performance. Découvrez comment cette innovation prometteuse pourrait transformer l’industrie automobile.

La société autrichienne AVL Racetech, en collaboration avec le laboratoire HUMDA en Hongrie, a développé un moteur turboalimenté de 2.000 cm³ qui utilise une combinaison d’hydrogène et d’injection d’eau. Ce moteur, appelé Port Fuel Injection (PFI), est capable de produire une puissance impressionnante de 205 chevaux par litre, atteignant un total de 410 chevaux à 6.500 tours par minute avec un couple maximal de 500 Nm entre 3.000 et 4.000 tours par minute.

Le fonctionnement de l’injection d’eau

L’innovation réside dans l’injection de petites particules d’eau directement dans le système d’admission d’air. Ce processus, appelé combustion stœchiométrique, permet d’améliorer la combustion et d’augmenter l’efficacité du moteur en évitant les problèmes de pré-allumage. L’eau vaporisée aide à maintenir des températures optimales, réduisant ainsi les risques de surchauffe et augmentant la performance globale du moteur.

Le premier moteur à combustion non polluant : 440 ch de puissance et seulement des émissions de vapeur d’eau

Les essais et les résultats

Lors des premiers essais, ce moteur a démontré une densité de puissance élevée et une efficacité remarquable. Selon Paul Kapus, chef du développement moteur chez AVL, ce moteur H₂-ICE (hydrogen internal combustion engine) de haute performance a non seulement dépassé les attentes en termes de performance, mais il est également capable de rivaliser avec les moteurs à essence tout en étant respectueux de l’environnement.

Sur le même sujet  Uber contribue-t-il à la pollution en Europe ?

L’impact de l’innovation sur l’industrie automobile

Vers une adoption commerciale
Bien que cette technologie soit encore en phase de développement et de test, elle présente un potentiel énorme pour les futures applications commerciales. Les constructeurs automobiles, comme Toyota, explorent également l’injection d’eau pour améliorer leurs moteurs à hydrogène, indiquant que cette technologie pourrait bientôt devenir courante dans l’industrie.

Ce SUV hybride sera 3 000 euros moins cher que la Toyota Yaris Cross et sera équipé d’un moteur de 194 ch.

Le moteur développé par AVL Racetech et HUMDA, combinant hydrogène et injection d’eau, représente une avancée significative dans la recherche de solutions de mobilité durable. Avec une puissance accrue et une efficacité améliorée, cette technologie pourrait révolutionner la manière dont les moteurs à combustion interne sont conçus et utilisés, offrant une alternative viable et écologique aux moteurs traditionnels.

Source: AVL

Marc
Marc
Passionné d'automobile, je mets ma plume au service de l'exploration et de la compréhension des dernières innovations du secteur. Mon engagement est de fournir une analyse précise et éclairée, valorisant la technologie, le design et la performance. Grâce à mon expertise, je cherche à guider les lecteurs dans leurs choix et à partager les histoires fascinantes derrière chaque modèle. Mon objectif ? Éclairer, informer et inspirer chaque amateur d'automobile à travers mes écrits.

Top Infos

Coups de cœur