Par « assemblage mécanique », on entend un processus qui consiste à réunir deux ou plusieurs pièces afin de créer une liaison mécanique. Il peut se faire temporairement ou de manière permanente. Dans le second cas, la liaison mécanique ainsi créée est non démontable, c’est-à-dire définitive. Sa suppression implique par conséquent la déformation ou la destruction d’au moins un des éléments qui forment l’assemblage. Dans cet article, nous allons surtout nous attarder sur les types de rivets les plus fréquemment utilisés dans le cadre d’une fixation mécanique définitive.

Rivet aveugle : l’élément de fixation mécanique permanente le plus courant

Aussi connu sous le nom de rivet “pop” ou rivet à rupture de tige, le rivet aveugle comme ceux proposés par Le-rivet.fr est un composant de fixation permettant le montage d’un seul côté. Il se compose d’un corps creux en alliage déformable ainsi que d’un clou, une tige dont une extrémité est renflée.

Le rivet aveugle se pose soit avec une pince à rivet manuelle, soit à l’aide d’une riveteuse électrique. Dans tous les cas, l’équipement de pose tire le clou. À son tour, ce dernier engendre la déformation du corps du rivet pop, puis se casse automatiquement à une valeur prédéterminée. C’est cette déformation qui enclenche la fixation mécanique par rivetage.

On distingue par ailleurs plusieurs types de rivets à rupture de tige. Parmi ceux-ci, on cite les modèles standard qui sont les plus utilisés et qui se montent avec le minimum de contraintes. Les rivets étoilés ont quant à eux la particularité de se déformer en forme d’étoile une fois le rivetage effectif. Ils sont conseillés pour l’assemblage de matériaux tendres (tôle fine, plastique, bois…) du fait de leur grande surface de contact. Ces éléments de fixation disposent en plus d’un clou retenu et d’une plage relativement grande.

Les modèles multi-serrages appartiennent aussi à la catégorie des rivets pop. Ils se distinguent par leur large plage de serrage. Pour ce qui est des rivets éclatés, leur particularité tient au fait qu’ils se déforment en 4 “jambes” au moment du rivetage. À l’instar des modèles étoilés, ils ont une grande surface de contact et s’adaptent pour les pièces tendres.

On peut également citer les rivets cannelés. Leur corps est doté de cannelures qui, au moment du rivetage, viennent s’agripper sur la paroi du trou. Les rivets masses disposent d’une cosse Faston de 6,35 mm et sont utilisés pour garantir la continuité de la masse électrique. Quant aux modèles en plastique, ils s’imposent lorsque l’utilisation de rivets à rupture de tige en métal n’est pas souhaitable.

rivets pour fixation mécanique permanente

Rivet de structure : une pièce de fixation ayant de grandes caractéristiques mécaniques

Éléments de fixation en aveugle comme les rivets pop, les rivets de structure sont employés pour des assemblages qui nécessitent un excellent comportement aux vibrations ainsi qu’une grande résistance mécanique. Ils sont ainsi la promesse d’une fixation qui résiste à des contraintes particulièrement élevées. On en distingue plusieurs variantes, à savoir les rivets Rivbu, Rivinox, Lockriv, Monriv, Magnariv…

Au-delà des rivets évoqués précédemment, on peut également citer les rivets à sertir dont la pose requiert un accès de deux côtés, les rivets pleins, les rivets SIM, les rivets creux, les rivets à répétition, les rivets forés, les rivets bifurqués…

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici