Home Green Bioéthanol : ce qu’il faut retenir

Bioéthanol : ce qu’il faut retenir

0
Bioéthanol : ce qu’il faut retenir

Les problématiques liées au changement climatique ont poussé les industriels à réfléchir à de nouveaux modes de consommation. Parmi ceux-ci, on retrouve le bioéthanol qui se veut être une alternative efficace aux énergies fossiles. Voici ce qu’il faut retenir sur le sujet.

Quelle voiture peut utiliser le bioéthanol ?

Le bioéthanol est présent dans les stations-service de France sous ces deux formes :

  • le SP95-E10 ou E10 avec un taux de 10% de bioéthanol,
  • le superéthanol-E85 avec un taux de bioéthanol pouvant aller jusqu’à 85%.

À l’origine le superéthanol est conçu pour fonctionner avec les VCM ou voitures à carburant modulable. Il s’agit d’un modèle de véhicule pouvant utiliser 2 voire 3 types de carburants différents. Les VCM sont équipés de moteurs Flex fuel. Quand bien même votre voiture ne possède pas ce genre de motorisation, vous avez toujours la possibilité d’utiliser le bioéthanol. Il existe en effet des boîtiers de conversion E-85, comme ceux de Biomotors, qui permettent à une voiture essence de se transformer en un véhicule compatible avec le bioéthanol.

Le problème qui se pose avec ce genre de dispositif est la compatibilité. Cela dépend de la version et du type de voiture. Nous vous recommandons de vous rapprocher du constructeur pour avoir plus d’informations. En règle générale, les voitures produites à partir des années 2010 sont toutes compatibles avec le E-85. Il existe quelques exceptions comme les voitures électriques et les voitures de sport. Ce type de carburant s’applique surtout aux voitures pour le grand public. Le bioéthanol est interdit dans les cas suivants :

  • lorsque la température est très basse,
  • lorsque la voiture est surchargée,
  • lorsque la voiture est un ancien modèle, le bioéthanol peut abîmer les injecteurs.

voitures bioéthanol

Fabrication du bioéthanol

Le bioéthanol est un carburant d’origine naturelle qui est issu principalement du processus de fermentation du sucre. Les sources de sucres utilisées dans l’industrie de fabrication de bioéthanol sont diversifiées. En France, le sucre vient principalement de betteraves sucrières et de céréales. L’huile de palme n’est pas utilisée. Des travaux de recherche sont également en cours pour pouvoir transformer des déchets solides municipaux en bioéthanol.

Comment le bioéthanol est-il utilisé dans les voitures en France ?

Les voitures fonctionnant uniquement avec du bioéthanol ne sont pas produites à grande échelle par les fabricants de voitures. Cela signifie qu’il est peu probable que vous puissiez en acheter sur le marché actuellement. Cependant, le bioéthanol est déjà utilisé par les voitures françaises dans le cadre de mélanges de carburants, c’est-à-dire de l’essence ou du diesel mélangés à un certain pourcentage de bioéthanol pour les rendre plus écologiques. Le carburant sans plomb standard disponible dans les stations-service contient déjà de l’éthanol.

La France reste le premier pays en matière de consommation de bioéthanol avec 3 335 000 de tep (tonne équivalente pétrole) consommée. Malheureusement, seule une très petite minorité de véhicules fonctionne uniquement aux biocarburants. Les pouvoirs publics tablent sur une augmentation de la consommation de bioéthanol d’ici 10 ans.

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here