La société de batteries à semi-conducteurs QuantumScape a lancé son action le 27 novembre dernier, et elle s’est rapidement envolée dans la stratosphère, en hausse de 256 % en moins d’un mois. Les médias ont révélé que la start-up rivalisait avec Tesla et avait lancé l’une des actions les plus précieuses de l’industrie automobile. Bill Gates est devenu un investisseur.

Les batteries à semi-conducteurs sont très prometteuses. Ils suppriment l’électrolyte liquide qui rend les batteries lithium-ion conventionnelles lourdes et dangereuses à haute température. Ces batteries peuvent être plus légères, avec une plus grande densité d’énergie, une plus grande autonomie, un coût inférieur et des temps de recharge plus rapides.

Toyota, le premier constructeur à vouloir utiliser ces batteries

De toute évidence, les constructeurs automobiles aimeraient avoir des batteries à semi-conducteurs viables, et certains seraient plus avancés que d’autres. Toyota envisage de devenir le premier constructeur à proposer des véhicules électriques équipés de cette technologie au début des années 2000. Le plus grand constructeur automobile du monde a prévu de lancer un prototype l’année prochaine.

Ci-dessous une vidéo présentant le projet de Toyota :

Toyota a confirmé ses plans à l’état solide, mais s’est montré un peu plus prudent quant au calendrier. Les batteries de nouvelle génération, telles que les batteries à semi-conducteurs et les batteries métal-air, sont plus sûres et présentent des performances plus élevées que les batteries lithium-ion.

General Motors intègre aussi le marché

General Motors a également travaillé sur des batteries à semi-conducteurs, mais ne précise pas ses recherches, pointant plutôt vers des avancées avec ses batteries Ultium conventionnelles. D’ici le milieu de la décennie, GM s’attend à avoir des cellules qui coûteront 60 % de moins que les batteries d’aujourd’hui, avec deux fois la densité d’énergie.

Ford et Hyundai ont investi dans Solid Power, une société à semi-conducteurs basée au Colorado. L’entreprise voyait de très bons résultats avec des cellules à base de sulfure à 22 couches sans liquide.

Source :

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici