Accueil Actualité Une voiture danoise parcourt 80 km au biobutanol, un carburant à base...

Une voiture danoise parcourt 80 km au biobutanol, un carburant à base d’algues

0
124
Source : Pixabay. Une voiture fonctionnant avec un carburant à base d'algues.

Une voiture de tourisme danoise a été la première au monde à parcourir 80 kilomètres avec un mélange de biocarburant à base d’algues. Wageningen Food & Biobased Research a produit le biobutanol à partir de sucres d’algues. L’expérience réussie découle du projet Horizon 2020 MacroFuels.

Wageningen Food & Biobased Research a travaillé en étroite collaboration avec les partenaires de MacroFuels, en particulier TNO et le Danish Technological Institute (DTI). TNO a produit la matière première à partir de laquelle le biobutanol a été produit à Wageningen. Le biobutanol a été mélangé avec de l’essence conventionnelle, ce qui a donné 100 litres d’essence B10 avec du biobutanol. Les résultats des tests du moteur ont montré que ce mélange est tout aussi approprié que les carburants conventionnels. La voiture d’essai a fonctionné de la même manière et les résultats d’émission ont également été identiques.

De nombreux sucres

Certaines algues sont naturellement riches en sucres, ce qui rend ces organismes très appropriés comme matière première pour des biocarburants de haute qualité. Wageningen Food & Biobased Research possède une vaste expertise dans l’extraction et la conversion de sucres à partir de macroalgues et d’autres flux de biomasse riche en sucre. Dans MacroFuels, un processus de fermentation a été développé pour convertir les sucres des algues en biobutanol.

Ci-dessous une vidéo en anglais montrant ce projet :

De tels développements technologiques sont nécessaires pour pouvoir remplacer les combustibles fossiles liquides par des biocarburants durables, a déclaré un porte-parole de l’université Wageningen WUR.

Mise à l’échelle

Le défi pour les années à venir est d’augmenter la production de biocarburants à partir d’algues marines en utilisant des méthodes de culture durables et de réduire les coûts de processus à des niveaux économiquement viables pour la production de biocarburants et d’autres produits.

La directive de l’UE sur les énergies renouvelables stipule que la part des carburants renouvelables pour le transport lourd doit atteindre 14 % au plus tard en 2030. 3,5 % devraient provenir de biocarburants avancés tels que les algues.

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici