Accueil Green Green Motion : préparer la révolution de la location de voitures vertes

Green Motion : préparer la révolution de la location de voitures vertes

1
PARTAGER
Source : Pixabay. Green Motion, une société spécialisée dans la location de voitures électriques.

Cette entreprise est basée au Royaume-Uni. Green Motion a été créé en 2007 avec un plan clair pour offrir une location de véhicules à faible émission de CO2 à des consommateurs de plus en plus soucieux de l’environnement. Depuis le début, la société a toujours été axée sur la technologie et a constamment investi dans les derniers logiciels et systèmes pour rester innovants.

Leur investissement dans les logiciels basés sur XML signifie qu’ils ont très bien réussi à intégrer les agences de voyages en ligne et les sites de comparaison de prix. Ils peuvent désormais créer un nouveau bureau de franchise et prendre des réservations très rapidement, partout dans le monde.

Une société présente dans 29 pays européens

Le service proposé par Green Motion est assez innovant. En effet, la société de location de voitures vertes dispose d’une large gamme de véhicules écologiques. La société est aujourd’hui présente dans 29 pays européens, avec une empreinte mondiale en expansion de 400 sites dans plus de 40 pays.

Voici la présentation de cette entreprise en anglais :

La taille de leur flotte varie selon la saison, mais pendant les périodes estivales, elle atteint environ 45 000 véhicules. La société prévoit en outre une croissance de 25 à 30 % l’année prochaine.

À quel point Green Motion est-il vert ?

Depuis le lancement de la société, elle a utilisé des véhicules à faibles émissions de gaz à effet de serre. Cela leur a permis de se différencier de la concurrence. Mais c’est l’explosion de la demande de véhicules hybrides dans des endroits comme la Californie qui a réellement poussé à l’adoption de la technologie électrique et hybride.

À l’époque, le choix des véhicules hybrides se limitait à la Toyota Prius et à un ou deux concurrents. Cependant, ces dernières années, les options se sont considérablement multipliées et ce processus est sur le point de s’accélérer.

Source :

FleetEurope