Accueil Green Le Salon de l’auto de Paris, l’occasion de découvrir les dernières tendances

Le Salon de l’auto de Paris, l’occasion de découvrir les dernières tendances

47
PARTAGER
Source : Pixabay. Mondial de l'automobile 2018 à Paris.

Des règles plus strictes en matière d’émissions de gaz sont en cours d’élaboration. Ces défis font partie de ceux auxquels sont confrontés les constructeurs automobiles qui se réunissent cette semaine au Mondial de l’Automobile. C’est également l’occasion pour eux de dévoiler de nouveaux véhicules et de discuter de l’avenir de l’industrie.

Un certain nombre de constructeurs, y compris Ford et Volkswagen, ne sont pas présents à cet événement. Toutefois, les nouveautés ont été nombreuses à cette occasion. D’ailleurs, les véhicules électriques ont le vent en poupe en ce moment. Cependant, le diesel n’est pas encore mort.

Les voitures électriques sont à l’honneur

Le lancement de véhicules utilitaires et sportives de luxe électriques des constructeurs établis concurrençant le SUV tout électrique Model X de Tesla constituera un objectif majeur. La Mercedes de Daimler possède l’EQC et l’Audi montrera l’e-tron. Les lancements de deux grandes marques de luxe représentent un soutien notable aux véhicules électriques, mais vont-ils intéresser les consommateurs ?

Ci-dessous une vidéo montrant le nouveau modèle lancé par Tesla ;

Les véhicules entièrement électriques ne représentaient que 0,6 % du marché européen en 2017 et restent relativement plus chers que l’essence ou le diesel. En vendant plus de voitures électriques, les constructeurs automobiles européens pourraient aider à respecter les limites d’émission de CO2 imposées en 2021.

Le diesel n’est pas encore mort

Les ventes de véhicules diesel ont fortement chuté à la suite du scandale de 2015 de Volkswagen (et de mesures législatives dissuasives). La marque allemande a entre autres truqué ses moteurs lors des tests d’émission. La part de marché du diesel est passée de 50 % à la veille du scandale à 36 % en Europe au mois de juillet.

Pourtant, les constructeurs automobiles proposeront toujours de nouvelles voitures diesel. Les marques auront également besoin de meilleures performances kilométriques pour respecter les normes d’émission de CO2 imposées par l’Union européenne. Le diesel fait toujours face à l’opposition de certains adeptes de l’environnement.

Source :

MoneyControl