Accueil Dossiers L’automobile moderne doit mourir

L’automobile moderne doit mourir

35
PARTAGER
Source : Pixabay. Les voitures sont de véritables sources de pollution.

L’Allemagne était censée être un modèle pour résoudre le réchauffement climatique. En 2007, le gouvernement du pays a annoncé qu’il allait réduire ses émissions de gaz à effet de serre 40 % d’ici 2020. C’était le genre d’objet assez audacieux que les scientifiques estimaient nécessaires dans tous les pays développés. Si l’Allemagne pouvait le faire, cela aurait prouvé que c’était possible.

Jusqu’à présent, l’Allemagne a réduit ses émissions de 27,7 %, ce qui constitue une réalisation étonnante pour un pays développé doté d’un secteur manufacturier en pleine croissance. Malheureusement, l’industrie automobile a bouleversé l’Allemagne. En effet, au moment où ces objectifs ont été fixés, l’industrie automobile n’en était pas encore au même point.

Les voitures, de véritables sources de pollution

Changer la façon dont nous alimentons nos maisons et nos entreprises est certainement important. Mais comme le montre le manque à gagner en Allemagne, le seul moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre est de réviser les voitures à essence.

Voici une vidéo montrant la pollution générée par les voitures :

En 2010, une étude de la NASA a révélé que les automobiles étaient la principale source de pollution. Les voitures, les bus et les camions dégagent d’importantes quantités de CO2 supposées favoriser un réchauffement climatique.

Les nouvelles technologies au service de l’environnement

Derrière le Japon et les États-Unis, l’Allemagne est le troisième constructeur automobile mondial avec Volkswagen, Mercedes, Audi et BMW. Ces marques et la prospérité économique qu’elles ont apportée au pays façonnent la culture allemande. Les voitures allemandes sont souvent connues pour leur qualité.

Ces constructeurs développent de plus en plus des véhicules davantage écologiques. L’utilisation de carburant est toujours plus réduite. Les véhicules électriques séduisent, mais leur coût constitue un obstacle. Les progrès technologiques permettent aujourd’hui de concevoir des voitures qui ne diffusent pas d’importantes quantités de gaz polluants. Les voitures modernes que les professionnels cherchent à préserver et la manière dont nous les utilisons sont loin d’être excellentes.