Accueil Actualité L’Audi e-tron peut récupérer jusqu’à 30 % d’énergie

L’Audi e-tron peut récupérer jusqu’à 30 % d’énergie

108
PARTAGER
Source : site officiel Audi

Audi continue de communiquer sur l’e-tron, son futur SUV électrique, et il s’agit cette fois de sa technologie de récupération d’énergie. Avant d’en savoir plus sur ce sujet, nous vous proposons de découvrir la vidéo ci-dessous :

Un système fonctionnant de trois manières

Son système de récupération d’énergie fonctionne de manière assez inhabituelle. En effet, alors que la plupart de ces systèmes ne le font que grâce au freinage, celui-ci le fait en utilisant deux autres moyens. Ils fonctionneront lorsque vous serez en roue libre, l’un d’entre eux s’activant manuellement alors que l’autre est automatique.

L’Audi e-tron                  Source : site officiel Audi

De plus, l’e-tron sera capable de s’adapter aux modes de conduite, aux particularités de la route et aux paramètres enregistrés pour utiliser le type de récupération qui convient le mieux et même de définir la puissance utilisée. Veuillez noter que toutes ces données sont transmises au conducteur. Ainsi, il sera capable de récupérer jusqu’à 30 % d’énergie tout en limitant l’usure des disques de frein.

Des caractéristiques très intéressantes

Il s’agit d’un SUV intégralement électrique qui disposera de caractéristiques assez bluffantes. Il génère en effet une puissance de 360 chevaux pour un couple de 561 Nm. Cependant, il ne pourra le faire que pendant une minute. C’est notamment parce qu’il ne s’agit pas d’un véhicule à moteur thermique. Veuillez noter qu’il sera capable d’atteindre une vitesse maximale de 200 km/h alors qu’il lui faudra 6 secondes pour passer de 0 à 100.

Des caractéristiques assez impressionnantes                  Source : site officiel Audi

Outre sa puissance, l’Audi e-tron dispose d’autres atouts. L’un d’entre eux est son autonomie. Même s’il n’est pour le moment pas possible de vérifier cette donnée, le constructeur allemand a annoncé qu’elle atteignait les 400 kilomètres. Cependant, elle a été calculée à partir du nouveau cycle d’homologation WLTP, ce qui fait que ce chiffre devrait finalement être assez proche de la réalité. Bien évidemment, elle sera augmentée de manière significative grâce au système de récupération d’énergie.