Accueil Sport Grand Prix d’Allemagne : que de retournements de situation !

Grand Prix d’Allemagne : que de retournements de situation !

66
PARTAGER
Crédits photo : Morio, Wikimedia Commons

Alors que le Grand Prix d’Allemagne a eu lieu, il a occasionné beaucoup de retournements de situation. Nous allons donc revenir dans le détail sur ce qu’il s’est passé pendant cette course.

La Mercedes d’Hamilton lâche pendant les qualifications

Pourtant qualifié pour la Q2, Lewis Hamilton n’a pas pu y prendre part. Lors d’un virage trop large, il a en effet percuté un vibreur, ce qui a sérieusement endommagé sa Mercedes, notamment son circuit hydraulique. Malgré les conseils de ses techniciens qui lui demandaient de s’arrêter, le pilote anglais a tenté de continuer, mais sa monoplace s’est finalement stoppée sur la piste. Ce dernier a donc été contraint de partir à la 14place alors que Sebastian Vettel, son grand rival, décrochait la pole position pour la 55fois de sa carrière. Tout semblait donc bien parti pour que Ferrari confirme sa victoire acquise en Grande-Bretagne lors du dernier grand prix.

Lewis Hamilton est le grand gagnant du week-end           Crédits photo : Jen_ross83, Flickr

La folle remontée de Lewis Hamilton

Alors que le pilote britannique ne partait que de la septième ligne, c’était le principal animateur du début de course. Il n’a en effet eu besoin que de quatre tours pour retrouver le top 10 et recollait au groupe de tête après seulement quinze tours. De son côté, Sebastian Vettel a été freiné par son coéquipier, en tête de la course mais moins rapide. Ferrari a mis un peu de temps à réagir avant de conseiller à Kimi Raïkkönen de laisser passer son leader.

Une erreur de freinage a provoqué l’abandon de Sebastian Vettel        Crédits photo : Morio, Wikipedia

L’Allemand semblait se diriger vers la victoire, avant l’apparition de la pluie, qui n’apparaissait que sur une petite partie de la piste. Difficile à appréhender par les techniciens qui ne savaient pas trop quel type de pneumatiques choisir, ces précipitations ont été fatales à l’Allemand qui a commis une erreur de freinage et terminé dans le bac à gravier. Le pilote allemand ne repartira pas et laissera le champ libre à Lewis Hamilton, qui s’impose sur les terres de son rival.