Accueil Actualité Plus de détails sur la Seat Leon Cupra électrique

Plus de détails sur la Seat Leon Cupra électrique

108
PARTAGER
Source : site officiel Seat

Au même titre que DS pour Citroën, Cupra est en train de devenir une marque à part entière. Si cette dernière produit des voitures de série, elle compte également s’engager sur la scène sportive, notamment avec la déclinaison électrique de la Leon Cupra. Vous pouvez commencer à la découvrir en visionnant la vidéo ci-dessous.

L’eRacer de Cupra sera engagée sur l’e-TCR

Alors que cette déclinaison électrique de la Seat Leon Cupra sera appelée l’eRacer, elle a déjà annoncé qu’elle serait alignée sur le championnat e-TCR. Il s’agit d’une compétition de voitures de tourisme assez inédite puisqu’elle sera réservée aux véhicules électriques. Le constructeur ibérique s’alignera donc sur la toute première saison de ce championnat. Cependant, il peut être assez difficile de lui trouver des concurrentes, puisqu’il s’agit du premier modèle de ce type à avoir été officiellement dévoilé. On peut tout de même imaginer que les premières informations sur ses futures rivales ne tarderont pas à tomber.

La voiture de course Cupra                       Source : site officiel Seat

De premières informations sur ses caractéristiques

Comme vous l’avez sans doute déjà compris, il s’agit d’une voiture intégralement électrique qui ne comportera donc pas de moteur thermique. Pour le remplacer, elle disposera d’une batterie composée de 7 200 cellules, ce qui correspond à environ 9 000 batteries de smartphones. Cela lui permettra d’atteindre une puissance de 407 chevaux en continu et même de 680 chevaux en pic. En outre, elle n’aura besoin que de 3,2 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.

L’eRacer de Cupra                      Source : site officiel Seat

Si l’automobile eRAcer n’est pas destinée à sortir en série, elle pourrait tout de même nous donner quelques indications sur le futur des véhicules Cupra. On peut en effet imaginer que cette voiture de course électrique serve non seulement de vitrine technologique pour le constructeur espagnol, mais aussi de base de travail pour un futur modèle électrique de série. Pour le savoir, il ne nous reste plus qu’à attendre les prochaines annonces de Seat.