Accueil Actualité Formule 1 : Daniel Ricciardo s’impose à Monaco

Formule 1 : Daniel Ricciardo s’impose à Monaco

85
PARTAGER
Crédits photo : Charles Dyer, Wikipedia

Daniel Ricciardo met fin à la série de victoires de Mercedes en s’imposant lors du grand prix de Monaco. Il devance Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. En outre, les Français se sont bien comportés puisque deux d’entre eux ont marqué des points. Vous pourrez visionner un résumé de la course grâce à la vidéo ci-dessous :

Le grand chelem de Ricciardo

Favori de la course avant même le début du grand prix, notamment grâce aux appuis très performants de sa Red Bull, le pilote australien a totalement assumé son statut en y réalisant le grand chelem. Il a en effet remporté les trois séances d’essais libres et de qualification avant de s’imposer lors de la course. Le dernier à l’avoir fait était Lewis Hamilton lors du GP des États-Unis. Cependant, contrairement à ce qu’on pourrait croire, rien n’a été facile pour Daniel Riccardio.

C’est Daniel Ricciardo qui s’est imposé lors de ce grand prix      Crédits photo : Morio, Wikimedia Commons

Le pilote de Red Bull a en effet été dominateur jusqu’à la fin du premier tiers de la course. Mais à partir du 28e tour sa monoplace a perdu de la puissance, ce qui a permis à Sebatian Vettel de revenir dans son sillage. L’Allemand y est resté jusqu’aux cinq derniers tours et le passage de la voiture de sécurité, mais il n’a même pas tenté de le dépasser, sans doute en raison d’un manque de confiance en sa Ferrari.

Les Français se comportent très bien

Bien moins en vue depuis quelques grands prix, les Français se sont bien rattrapés lors de celui de Monaco, puisqu’ils sont deux à s’être classés dans les points. Le mieux classé des deux est Esteban Ocon qui termine sixième alors que Pierre Gasly se classe septième. Veuillez noter que les cinq premiers étaient au-dessus du lot. Il s’agissait donc de Daniel Ricciardo, ainsi que des deux pilotes Mercedes et Ferrari. Romain Grosjean, le troisième tricolore engagé n’a pu faire mieux qu’une quinzième place.

Belle place pour Esteban Ocon            Crédits photo : Morio, Wikimedia Commons
Source :

L'Équipe