Accueil Actualité Le retour de la légende Brabham Automotive

Le retour de la légende Brabham Automotive

74
PARTAGER
Source : site officiel Brabham

Brabham Automotive est de retour. C’est donc David, le fils du célèbre Jack Brabham, notamment vainqueur des 24 Heures du Mans, qui permet à la prestigieuse marque de revenir sur le devant de la scène en proposant la supercar BT 62, spécialement conçue pour la piste. Dans la vidéo ci-dessous, vous pourrez en apprendre plus sur ce modèle.

Un modèle taillé pour le circuit

Elle en a en effet toutes les qualités, notamment un châssis très léger, composé de fibres de carbone, mais aussi avec ses appendices aérodynamiques et son bouclier qui lui offriront une grande efficacité. Enfin, elle est très légère puisqu’elle ne pèsera que 972 kilogrammes.

La Brabham BT 62              Source : site officiel Brabham

Cette affinité avec la piste se retrouve aussi dans ses caractéristiques. C’est en effet un véhicule d’une rare puissance, puisqu’il est équipé d’un bloc atmosphérique de 5,4 litres qui génère tout de même 710 chevaux pour un couple de 667 Nm. Chaussée de pneus Michelin et équipée de freins Brembo, elle dispose également d’une boîte de vitesses séquentielle Hollinger à six rapports. C’est le minimum pour pouvoir rivaliser avec la McLaren Senna.

Un véritable habitacle de sportive

S’il fait tout de même preuve de sobriété, l’habitacle de la BT 62 a tout de même des caractéristiques pour le moins sportives. On y retrouve en effet des sièges baquets en fibre de carbone, un volant amovible et un harnais six points en parfaite conformité avec les normes de la FIA. Bien qu’une console de bord soit présente au centre de l’habitacle, elle ne propose que les fonctions essentielles mais dispose tout de même d’un écran 12 pouces.

Un profil vraiment très sportif                   Source : site officiel Brabham

Enfin, c’est un véhicule que vous pourriez avoir quelque difficulté à vous procurer. La première raison est que c’est une édition limitée à 70 exemplaires, un nombre qui permet de rendre hommage aux 70 ans qui nous séparent du début de la carrière de sir John Arthur Brabham, notamment triple champion du monde de Formule 1 en 1959, 1960 et 1966. De plus, son prix assez élevé devrait en refroidir plus d’un. Il faudra en effet débourser 1,13 million d’euros !