Accueil Sport Formule 1 : Lewis Hamilton prend les commandes

Formule 1 : Lewis Hamilton prend les commandes

116
PARTAGER
Crédits photo : Morio, Wikipedia

Au terme d’un Grand Prix d’Azerbaïdjan totalement fou, Lewis Hamilton s’impose devant Kimi Räikkonen et Sergio Pérez. Il en profite pour prendre les commandes du classement du championnat du monde de Formule 1 juste devant Sebastian Vettel, qui a terminé 4e de ce grand prix.

Lewis Hamilton tout heureux de s’imposer

Le pilote anglais pouvait avoir le sourire à l’arrivée du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Il s’est en effet imposé lors d’une épreuve dans laquelle il a été largement dominé, profitant notamment des faits de course. Cela lui permet de prendre la tête du classement des pilotes au championnat du monde, devançant Sebastian Vettel de 4 petits points. Il est important de noter que Valtteri Bottas, le coéquipier du vainqueur du jour, était bien parti pour s’imposer, mais il a dû abandonner à trois tours de l’arrivée en raison d’une crevaison après avoir roulé sur des débris dispersés sur la route. Quelques tours auparavant, le Britannique avait déjà profité d’une erreur de trajectoire de Sebastian Vettel, pendant laquelle il a endommagé ses pneus.

Lewis Hamilton heureux de l’emporter      Crédits photo : emperornie, Wikipedia

Les surprises Leclerc et Pérez

Lors de ce grand prix, le jeune Monégasque Charles Leclerc est parvenu à prendre ses tout premiers points en se classant 6e. Déjà auteur d’une séance de qualification encourageante, au terme de laquelle il s’était classé 12e, il a fait preuve d’une grande solidité pour profiter des différents abandons et ainsi permettre à Sauber de marquer ses premiers points de la saison. Sergio Pérez a également réussi à bénéficier des faits de course. On l’a même vu dépasser Sebastian Vettel dans les derniers tours pour arracher la troisième place du podium.

Une belle performance de Sergio Pérez        Crédits photo : Morio, Wikimedia Commons

Red Bull se met une balle dans le pied

Le grand perdant de cette épreuve est sans aucun doute Red Bull. Alors que Max Verstappen et Daniel Riccardio, les deux pilotes de l’écurie, étaient respectivement 4e et 5e de la course, ils se sont percutés et ont détruit leurs voitures respectives. Bien évidemment, ils ont été tous deux contraints à l’abandon.

Source :

L'Équipe