AccueilActualitéAuto ancienLa production de la Jaguar Type-D relancée

La production de la Jaguar Type-D relancée

Alors qu’elle n’était plus produite depuis 62 ans, la célèbre Jaguar Type-D va être rééditée à 25 exemplaires. C’est un des modèles iconiques de la marque britannique. Si vous voulez en découvrir un peu plus sur cette voiture de légende, vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous.

Ce n’est pas une première pour Jaguar

C’est en effet la troisième fois que l’entreprise anglaise réédite une de ses légendaires voitures. La première d’entre elles fut la Type-E Lightweight en 2014, avant que la XK-SS ne soit à nouveau produite en 2017. Ces deux modèles n’ont été réédités qu’à 6 exemplaires. La Jaguar Type-D a eu droit à 25 nouveaux exemplaires, qui viennent s’ajouter aux 75 voitures produites à l’époque, ce qui permet d’obtenir les 100 voitures qui étaient prévues à l’origine avant que la production ne soit stoppée prématurément.

La Jaguar XK-SS      Crédits photo : Herranderssvensson, Wikimedia Commons

Présentation de la Jaguar Type-D

C’est une voiture entrée dans la légende en partie grâce à ses performances sur la piste. Elle a en effet remporté trois fois les 24 Heures du Mans en 1955, 1956 et 1957. Elle dispose d’un châssis monocoque ainsi que d’un moteur avec 6 cylindres en ligne qui génère une puissance de 241 chevaux.

La Jaguar Type-D Longnose             Crédits photo : Brian Snelson, Wikimedia Commons

Produite comme à l’époque

Le constructeur a annoncé que la Jaguar Type-D serait produite exactement comme elle l’était à l’époque. Les 25 voitures seront toutes fabriquées à la main dans les ateliers de Jaguar, dans le Warwickshire. Elles disposeront également des mêmes réglages que dans les années 50. Cependant, elles ne seront pas homologuées pour être utilisées sur la route. Les acquéreurs de la Jaguar Type-D pourront choisir entre deux modèles.

Sur le même sujet  Adjugée vendue à 75 600 € pour une Citroën 2CV, un record !
Une voiture de légende          Crédits photo : Ahrgrr, Wikimedia Commons

Le premier d’entre eux est la version Shortnose sortie en 1955 alors que le second est la Longnose. Cette dernière voiture disposait d’un capot plus long et du célèbre aileron de requin situé juste derrière le conducteur. Enfin, si on ne connaît pas son prix de vente, on sait tout de même qu’il dépassera le million d’euros.

Marc
Marc
Passionné d'automobile, je mets ma plume au service de l'exploration et de la compréhension des dernières innovations du secteur. Mon engagement est de fournir une analyse précise et éclairée, valorisant la technologie, le design et la performance. Grâce à mon expertise, je cherche à guider les lecteurs dans leurs choix et à partager les histoires fascinantes derrière chaque modèle. Mon objectif ? Éclairer, informer et inspirer chaque amateur d'automobile à travers mes écrits.

Top Infos

Coups de cœur