Actualité

Volkswagen mise sur Aurora pour sa voiture autonome

La course aux voitures autonomes et autres robotaxis est bel et bien lancée. Les uns après les autres, les grands constructeurs automobiles signent des partenariats pour développer un pilotage automatique fiable et autonome. Maintenant, c’est au tour de Volkswagen grâce à une alliance avec une start-up américaine : Aurora.

Aurora-VW : un nouveau couple

Aurora est une start-up de Californie. Elle a été créée par d’anciens collaborateurs d’Uber, de Tesla et de Google – entre autres. Celle-ci travaille spécifiquement dans le domaine des technologies liées au concept de voiture autonome. Aurora a déjà développé un certain nombre de solutions immédiatement applicables. De là, il n’y aura qu’à les perfectionner pour obtenir les voitures autonomes qui devraient dominer le marché de demain.

Chris Urmson, co-fondateur et président de la start-up Aurora. Source : YouTube

Ainsi, en signant avec la start-up Aurora décorée par la revue Wired aux USA, le groupe Volkswagen va bénéficier d’un programme technologique déjà très avancé. Celui-ci profitera à toutes les marques appartenant à l’entreprise allemande basée à Wolfsburg, dont Audi. La firme Aurora se félicite elle aussi de ce partenariat. En effet, son CEO Chris Urmson (ex-CTO chez Google) est impatient de faire de la voiture parfaitement autonome une réalité de plus en plus proche.

Les objectifs de Volkswagen

Pour l’instant, les créations d’Aurora ont été expérimentées sur des 4×4 d’Audi, le 3e constructeur premium au monde. La mise en route est donc rapide et semble prometteuse. Les dirigeants de la multinationale se sont d’ailleurs félicités de ces premières réussites urbaines. Le passage à une échelle industrielle pourrait relancer le fabricant auto à la réputation entachée par ses tricheries sur de nombreux moteurs Diesel.

L’heure est donc au perfectionnement des détails. Peu à peu, le système Aurora sera intégré à différents modèles du groupe VW. Parmi eux, il y aura notamment un concept-car exhibé à Genève en 2017 : Sedric, une navette autonome. Les anglophones parlent de « self-driving car ». Voyez plutôt ses prouesses en images :

Dans un premier temps, ces véhicules dénués de tout conducteur devraient être utilisés pour des livraisons, des transports utilitaires ainsi que des courses : sans poste de pilotage, cela fait autant de volume de gagné pour des marchandises et des passagers !

Source :

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

À propos de l'auteur

Marc

Fondateur de PassionAndCar.fr, je suis le rédacteur en chef et je partage l'actualité automobile à ne pas louper, ainsi que des innovations, dernières voitures à découvrir, motos, et conseils utiles au quotidien pour vivre bien avec son auto.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire