Accueil Actualité La production des Model 3 encore repoussée par Tesla

La production des Model 3 encore repoussée par Tesla

164
PARTAGER
Tesla model 3. Crédit photo : paultan.org

Tesla a encore noyé les espoirs de ses investisseurs en annonçant qu’il ne pourrait pas produire les 5 000 Model 3 attendus par semaine. La production de masse de cette voiture conçue pour conquérir le grand public qui avait boosté l’action en bourse de Tesla en 2017 n’est donc pas pour maintenant.

Gigafactory Tesla, la gigantesque usine high-tech dans le Nevada qui va produire 500 000 model 3 par an. Crédit photo : Tesla

Un report de plus de la production des model 3

Le fondateur de la firme, Elon Musk avec ces véhicules électriques à la pointe de la technologie comptait mener une révolution dans l’industrie automobile. Avec son usine californienne avant-gardiste, il prévoyait assembler près de 5 000 exemplaires de Model 3 par semaine. Ce deuxième report intervient après celui de novembre dernier. Tesla invoquait comme raison pour ces retards des « goulots d’étranglement » dans la production.

Intérieur Tesla model 3. Crédit photo : paultan.org

La firme a annoncé ce mercredi avoir fait des progrès importants dans ce domaine. Une accélération des livraisons en direction des clients non-salariés de la firme aurait même été constatée. Depuis le 9 décembre, le nombre de véhicules sortis de l’usine équivaut à celui produit pendant les quatre mois qui ont marqué le début de sa production. Ce retard serait donc justifié par un désir de qualité et d’efficacité.

Une production qui ira crescendo

Le Model 3 est un véhicule de type berline, un milieu de gamme vendu à 43 845 $ canadiens, mais le carnet de commandes est déjà plein. Tesla compte pour le premier trimestre de cette année produire seulement 2 500 exemplaires de Model 3 par semaine. Il s’agira de la moitié des prévisions de départ.

Intérieur Tesla model 3. Crédit photo : paultan.org

Pour respecter ces commandes, Tesla doit au deuxième trimestre se transformer en un constructeur de masse. En 2018, la firme devra assembler 500 000 voitures par semaine. Une évolution majeure comparée seulement aux 80 000 exemplaires produits en 2016. L’annonce d’une diminution des perspectives de production avait causé une baisse du titre de l’ordre de 1,2 % à 313,30 dollars US, le jeudi 4 janvier à la Bourse Nasdaq.

Une vidéo de la petite berline Tesla Model 3 :

Source :

Challenges