Accueil Dossiers Oui, un mineur peut détenir une voiture sans permis

Oui, un mineur peut détenir une voiture sans permis

482
PARTAGER
La voiturette Twizy de Renault. Crédits photo : Rama, Wikimedia Commons

À l’heure où on s’interroge sur l’aptitude à la conduite des personnes âgées, plusieurs questions peuvent être soulevées sur l’association automobile/âge. Parmi elles, nous trouvons celles-ci : Un mineur peut-il détenir sa propre voiture ?

La loi peut toujours évoluer

Avant l’entrée en vigueur du droit positif contemporain, la notion de majorité pouvait être floue et varier d’une contrée à l’autre. Récemment encore, les Français n’étaient majeurs qu’à 21 ans. C’est François Mitterrand qui a abaissé cet âge à 18 ans, et rien ne nous dit qu’il ne pourrait en être autrement un jour ou l’autre.

Si nous quittons l’orbite française, nous nous rendons compte que la conduite est autorisée à partir de différents âges en fonction des pays. Ainsi, en Autriche comme dans d’autres États, c’est dès 16 ans que l’on peut librement conduire. Pourtant, les conditions locales de circulation sont loin d’être faciles, avec un hiver généreux en neige et en verglas…

La conduite accompagnée permet de passer le permis de conduire au plus tôt. Source : flickr

En France même, il existe des aménagements pour conduire avant 18 ans. Cela requiert généralement d’avoir son code et appris à conduire en auto-école. Il s’agit principalement de la conduite accompagnée. En outre, le permis peut être passé l’année de sa majorité, donc formellement encore à 17 ans !

Les mineurs français peuvent cependant posséder une voiture

Avec un âge du permis fixé à 18 ans, on pourrait croire qu’en deçà de cette barrière il est impossible d’avoir une carte grise à son nom. Mais, même si la chose reste très rare, il n’en est guère ainsi.

Déjà, une loi entrée en vigueur le 1er novembre 2014 permet à tout individu âgé de 14 ans et plus d’utiliser une voiture sans permis (VSP). Pour cela, le brevet de sécurité routière – ou BSR – est exigé. Il ne consiste qu’en sept heures de formation, comme pour rouler en scooter. La voiturette a l’avantage d’être beaucoup plus sûre et sécurisée qu’un engin à deux roues.

Une voiture sans permis Ligier Nova de 2004. Crédits photo : Stefan Kühn, Wikimedia Commons

La VSP permet donc d’en être propriétaire dès 14 ans et, éventuellement, de s’épargner le coût du permis. Le seul inconvénient : sa vitesse limitée. Cela permet d’aller à un travail proche de chez soi, mais exit les longs trajets. Les prix restent généralement en dessous des 10 000 € pour du neuf. En revanche, le jeune âge rime toujours avec assurance onéreuse… Des assurances de plus en plus nombreuses refusent tout contrat auto avant 18 voire 21 ans, ce qui n’est pas pour encourager l’emploi des jeunes. En cherchant bien, on finit cependant toujours par trouver.

Source :

Le Progrès