Accueil Actualité La Fiat 500 la plus extrême jamais construite : 350 ch et...

La Fiat 500 la plus extrême jamais construite : 350 ch et 4 roues motrices

895
La Fiat 500 la plus extrême jamais construite : 350ch et 4 roues motrices
Crédit photo : Carscoops

Les modèles Abarth sont toujours très exotiques. Mais comparés à cette Fiat 500 préparée par Giannini, ils semblent plutôt banals. Entièrement relookée et boostée aux stéroïdes, voici la Giannini 350 GP4.

Une Fiat 500 signée Giannini

Si Giannini ne vous dit rien, c’est probablement parce que le préparateur est resté silencieux pendant les dernières décennies. Il était en effet beaucoup plus actif durant les années 1960 et 1970, lorsqu’il a transformé la Fiat 500 originale en une bête de concours, laquelle pouvait facilement égaler les modèles badgés Abarth.

Giannini 350 GP4
Crédit photo : Carscoops

Surnommée la Giannini 350 GP4, cette Fiat 500 a été transformée en mini supercar par le préparateur italien. Si la 350 GP4 n’est pas entièrement nouvelle, il s’agit ici d’une évolution du groupe motopropulseur. En effet, elle embarque sous son capot le nouvel Alfa Romeo 4C de 350 chevaux dévoilé au Salon de Turin plus tôt cette année.

Giannini 350 GP4
Crédit photo :Carscoops

Un mini supercar

Le moteur a été déplacé de l’arrière vers l’avant, sous le capot, laissant ainsi suffisamment de place à des passagers sur la banquette arrière, en supposant d’en trouver d’assez courageux pour s’y glisser.

Giannini 350 GP4
Crédit photo : Carscoops

En plus d’être alimentée par l’Alfa Romeo 4C, la Giannini 350 GP4 reçoit un système de transmission intégrale, comme les montrent les stickers rouges latéraux inspirés des années 1980.

Giannini 350 GP4
Crédit photo : Carscoops

Giannini a également ajouté un ensemble de roues larges doté de pneus Michelin, des carénages avant et arrière personnalisés, des passages de roues évasés et de nombreux éléments aérodynamiques en fibre de carbone afin de contrôler son poids.

Giannini 350 GP4
Crédit photo : Carscoops

Le prix n’a pas encore été annoncé. Mais le modèle à propulsion arrière coûte déjà pas moins de 150 000 euros. Avec cet ajout de la traction intégrale, la GP4 risque d’être beaucoup plus chère, atteignant des sommes avoisinant les premiers prix de supercars.

Source :

Carscoops