Accueil Actualité Le marché automobile européen en hausse avec de fortes ventes en octobre

Le marché automobile européen en hausse avec de fortes ventes en octobre

215
PARTAGER

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) a fait part d’une nette progression dans le marché de l’automobile européen. Les bons chiffres de vente se sont particulièrement fait sentir sur les marchés français, italien et espagnol. Le marché des voitures neuves a progressé de 5,9 % le mois passé.

Des chiffres proches de ceux d’avant la crise

Les premiers mois de l’année ont été marqués par des ventes significatives de voitures neuves sur le territoire de l’Union Européenne. Quand on associe les chiffres recueillis avec ceux de l’Association européenne de libre-échange, on obtient une hausse de 3,8 par rapport à la même période l’année passée.

L’Italie a été très bonne élève et a enregistré une hausse de l’ordre de 20, 1 %. La France n’est pas loin avec 13,7 % d’augmentation d’immatriculation de voitures neuves. Le rebond est plus faible en Allemagne et en Espagne qui enregistre respectivement 3,9 % et 7,1 %.

vente voitures françaises en hausse
Crédit photo Renault LES PAVILLONS SOUS BOIS

C’est toujours mieux que d’être en baisse. C’est depuis 2007 que l’Europe avait obtenu d’aussi bons chiffres. Entre temps, la crise économique était passée par là. L’ACEA se réjouit et souhaite que le marché de l’automobile en Europe se développe avec d’aussi bons chiffres.

Les ventes françaises boostées par le rachat d’Opel

Le comité des constructeurs français d’automobile (CCFA) se réjouit de voir les voitures françaises se vendre comme de petits pains. Cela est dû sans conteste à la dernière transaction de PSA qui a racheté Opel il y a quelques mois. PSA associé à Opel a ainsi vu ses chiffres augmenter de 24,08 %.

Les seuls chiffres de PSA quant à eux sont de 10,66 % pour cette année. La marque allemande a sans aucun doute donné un sérieux coup de pouce au marché de PSA qui occupe une place privilégiée comme constructeur automobile en Europe. Les autres constructeurs français ne sont pas en reste. Renault par exemple culmine à 17,6 %, tandis que Dacia récolte 20,3 %.

Source :

Boursorama