Actuellement, les voitures électriques représentent uniquement un tout petit nombre dans le monde. Pourtant, les analystes prédisent que derrière ce faible pourcentage de 1% que représente ces véhicules électriques actuellement, se cache une véritable révolution automobile qui va bientôt se produire. Effectivement, comme le prix de revient des batteries est bas, on prévoit que d’ici 3 ans, il montera en flèche.

L’électrique gagne du terrain

Les prévisions montrent également qu’en 2040, le marché des voitures électriques sera très florissant. Une quarantaine de millions de véhicule sera ainsi vendue annuellement. Même si ce chiffre ne représentera pas encore la moitié des ventes, cela prendra peu à peu d’ampleur. Les voitures hybrides feront alors l’objet de moins en moins de demande de la part des consommateurs, au contraire des véhicules électriques qui deviendront de moins en moins cher sur le marché automobile.

De nouveaux véhicules électriques moins chers

Selon l’analyste en chef de BNEF, Colin McKerracher, c’est le prix des batteries qui serait à l’origine de cette déflagration. Effectivement, on constate que de nos jours, une batterie au lithium est 65% moins cher qu’il y a 7 ans. Il y a donc de fortes chances pour que ce prix continue à baisser jusqu’à atteindre les 120 dollars d’ici 2030, et encore plus au-delà des années avec l’arrivée des nouveautés technologiques.

Suivant ce fil d’idée, on s’attend à ce qu’en 2022, les voitures électriques soient beaucoup moins chères que les voitures actuelles. De ce fait, au cas où le prix du pétrole s’effondre, les conséquences ne seront plus catastrophiques puisque les voitures électriques pourront les concurrencer même en étant en état neuf.

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !