A l’instar de tous les constructeurs du monde, le japonais Subaru se développe et adopte une nouvelle stratégie technologique et électrique. Au programme, une nouvelle plateforme, de nouveaux moteurs et boites de vitesse et un système d’aide à la conduite. En outre, la marque compte également se lancer dans l’électrification d’ici 2021.

La nouvelle plateforme modulaire SGP

Subaru a développé une plateforme modulaire dont elle équipera la dernière Impreza et le prochain SUV XV. La plateforme appelée SGP ou Subaru Global Platform, permet d’apporter quelques améliorations. Un meilleur comportement du véhicule est prévu grâce à une structure rigide. La crémaillère boulonnée aux longerons permettra d’éviter de corriger la trajectoire lorsque la caisse se déforme. Cela a été prouvé lors d’un même test d’évitement effectué avec l’ancienne plateforme et la nouvelle. Ensuite le constructeur a également travaillé sur les vibrations au niveau des assises, des suspensions et des pneus. La nouvelle plateforme apporte donc un meilleur confort et cela avec des jantes de même taille grâce à des nouvelles attaches de suspension. En ce qui concerne la sécurité, Subaru propose un airbag piéton, comme nous l’avons déjà vu chez Volvo. Cependant, cette option n’est disponible que pour le marché japonais.

Des voitures plus légères avec une réduction de poids

Le constructeur affirme avoir fait appel à de l’aluminium pour le capot, ce qui pourrait réduire le poids. Les groupes motopropulseurs ont également subi des diminutions de poids. Le 2.0 à essence économise 12kg alors que les vibrations sont réduites de 5% avec un taux de compression de 12,5. Le moteur 1.6 est doté de pièces inédites, et gagne 14 kg avec la même amélioration au niveau des vibrations. Le taux de compression est également revu à 11. Par la suite, la transmission automatique Lineatronic est aussi plus légère de 7,8 kg. Les ingénieurs n’ont pas lâché la moindre information sur sa position. On ne sait donc pas si le moteur sera placé entre le bloc thermique et la boite de vitesses ou en train arrière pour assure la fonction quatre roues motrices. Quoi qu’il en soit, un modèle 100% électrique sortira en 2021.

Un système autonome d’aide à la conduite

En ce qui concerne les aides à la conduite, le constructeur dispose du système EyeSight doté d’une caméra stéréo. Il sera capable d’indiquer lorsque la voiture qui vous précède démarre. Il dispose aussi d’alerte qui vous signale lorsque vous sortez de votre voie. Le dispositif de freinage d’urgence automatique est inclus avec deux niveaux de puissance selon la distance de l’obstacle. La conduite automatisée ne sera disponible, quant à elle, qu’en 2020. En plus de la caméra stéréo d’EyeSight, des radars et une géolocalisation seront nécessaires.

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !