Accueil Actualité Le nouveau Dacia Duster 2 arrive en 2018

Le nouveau Dacia Duster 2 arrive en 2018

2808

Le nouveau Dacia Duster a fait une première apparition publique lors du salon de Franckfort en septembre. La commercialisation de cette deuxième génération se fera à partir de janvier 2018. Sortie en 2010, la SUV connait de plus en plus de succès en France. C’est donc dans la continuité d’un tel succès que le modèle reviendra en 2018 avec une évolution au niveau du design et surtout au niveau technique.

Un tout nouveau style pour Dacia Duster 2

Le style du nouveau Dacia Duster s’inscrit dans le même esprit que les dernières réalisations de la marque. Cette stratégie design par petite touche est due à une contrainte économique du constructeur même si cela se fait beaucoup dans le monde de l’industrie automobile. On peut citer par exemple, Volkswagen et Audi.  Cette nouvelle version montera en gamme avec une meilleure qualité au niveau du design. On note par exemple que la platine de fixation des rétroviseurs extérieurs est intégrée au triangle de porte au lieu d’être seulement fixée. Dacia Duster 2 prend également quelques centimètres en longueur. Ce gain de volume vous fera profiter d’un espace en plus pour les bagages mais le véhicule n’abritera que 5 personnes.

Une motorisation conforme à la norme Euro 6.c

Sous le capot, on ne note pas de grand changement. Mais le constructeur a fait en sorte de respecter la norme Euro 6.c. Duster II sera donc doté d’un moteur à essence de 1.6 SCe de 115 CV, ou bien d’un 1.6 TCe de 125CV avec un filtre à particules.  Il se déclinera également avec un 1.5 dCi au choix avec 90 CV ou 110 CV avec un système de catalysation SCR avec adBlue. En ce qui concerne l’assistance à la conduite, François Mariotte, directeur de la marque a affirmé qu’il se doté du système R-Link Apple CarPlay et Android Auto. Vous disposerez aussi de l’aide au stationnement et de la caméra de recul. En tout cas, le nouveau Dacia Duster a relevé le défi d’offrir un SUV assez performant et peu cher. Mais il faut admettre qu’il n’a pas de concurrent sur ce marché.