Après une tempête de pluie verglaçante, déglacer sa voiture est un besoin urgent pour se libérer l’emprise de la glace, même ce n’est pas chose facile. De ce fait, il faut connaitre les techniques qui peuvent être efficaces et qui ne sont pas néfastes pour votre voiture.

De l’alcool à friction pour un effet à long terme

Pour dégivrer les surfaces vitrées, internet conseille souvent un mélange d’alcool à friction avec de l’eau qu’il faut asperger grâce à une bouteille à jet. Simple, cette méthode n’est pas sans conséquence. En effet, à long terme l’application d’isopropanol contenu dans l’alcool est semblable à l’effet du dissolvant sur votre voiture. De plus, cela risque d’endommager les composants électroniques qui se trouvent par exemple sur les rétroviseurs. Préférez un produit lave-glace qui a été testé sur les véhicules tout aussi efficace et 20 fois plus économique.

De l’air chaud à la place de l’eau chaude

Certains sites proposent de l’eau chaude pour déglacer une voiture. Cette technique parait évidente. Toutefois elle représente deux inconvénients. D’une part, elle est inefficace lorsque la température frise le zéro degré car l’eau se figera aussitôt qu’elle est versée. D’autre part, l’eau pourrait s’infiltrer dans le mécanisme et aggraver l’emprise de la glace. En alternative, vous pouvez opter pour le séchoir à cheveux afin de déglacer les portières, les vitres et les serrures. Cette méthode peut être longue à réaliser mais elle a pour avantage d’être vraiment efficace.

D’autres astuces pour déglacer sa voiture

Lorsque le bâillon de glace est trop dense pour votre séchoir, vous serez tenté de tirer de toutes vos forces sur la poignée pour arriver à bout de vos portières. Ceci est déconseillé car la poignée pourrait se briser. De même si vous tirez trop fort lorsque vous arrivez à glisser les doigts entre la portière, vous risquez d’endommager le caoutchouc protecteur. La première chose à faire c’est de vérifier l’autre portière si les serrures sont fonctionnelles. Lorsque vous garez votre voiture, veillez à ce que votre essuie-glace soit à la position fermée. Cela vous aidera lorsque vous redémarrer votre voiture le lendemain pour qu’ils ne se heurter pas brutalement contre un amas de glace et que les pivots se brisent. Pour réduire le risque de gel, enduisez vos caoutchoucs de lubrifiants spécialement prévus à cet effet.

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !