Les grandes firmes premiums nous rappellent que le diesel est incontournable pour la réduction de CO2. De Daimier à Bosch, passant par Jaguar Land Rover, tous s’accordent à dire que le moteur diesel n’est pas la seule cause de pollution en ville.

Contre la mauvaise réputation du diesel

Devant le mouvement de dénigrement dont fait l’objet le Diesel, le patron de Jaguar Land Rover réagit en marge du congrès international organisé par la society of Motor Manufacturers &Traders. Selon lui, ce n’est pas en éradiquant le diesel que l’on va résoudre la question de la pollution atmosphérique. D’après lui il existe de nombreux facteurs sur lesquelles les autorités devraient se pencher, comme le chauffage domestique par exemple.

La neutralité énergétique

Le directeur de Jaguar Land Rover trouve ainsi qu’il n’est pas légitime d’attaquer toutes les sources de pollution atmosphérique et non seulement le diesel si le but était vraiment d’améliorer la qualité de l’air. Le patron de l’équipementier Bosch a également réagit face au projet du maire de Munich d’interdire les voitures diesel. Ce maire ayant jugé qu’il n’y avait pas d’autres moyens de réduire la pollution. Pour Volker Denner, il est normal que les autorités attachent autant d’importance à la réduction d’émissions de CO2. Mais seulement, elles ne devraient pas interdire une solution technique au lieu d’une autre qui ferait autant de dégât. Il est à noter que le parlement français est également favorable à cette idée de neutralité énergétique.

Le diesel moderne, moins d’émissions d’oxydes d’azote

Pour les constructeurs, l’idée est de produire des moteurs diesel dépollués pour les transports au long cours. Les moteurs diesel modernes ne produiront donc pas plus d’oxydes d’azote que le moteur à essence. Mais le public n’est pas dupe. En effet, les chiffres réels et officiels présentent de forts décalages. On ne peut pas comparer les conditions de circulations réelles à celles des tests. D’autant plus qu’il est possible que le système de dépollution ne soit activé que pendant ces tests. A cela, les constructeurs répondent qu’en effet si on veut assurer la longévité de son moteur, l’action du système de dépollution peut être diminué ou suspendu.

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !