En 2016, Red Bull Advanced Technologies et Aston Martin avaient leur collaboration dans un projet de conception d’un hypercar puissant du nom de Valkyrie. Ce projet se concrétise de plus en plus et des traits et caractéristiques de l’hypercar puissant Valkyrie sont dévoilés peu à peu.

Une voiture avec un système aérodynamique puissant

L’Aston Martin Valkyrie porte le code AM-RB OO1, elle a déjà suscité énormément d’intérêt lors de sa présentation sous format de maquette au Salon de Genève durant laquelle le public a pu avoir un aperçu de ce que sera sa phase finale en tant que Valkyrie. Son apparence permet d’apercevoir que la Valkyrie est du même calibre que la formule 1. Il s’agit bel et bien d’une voiture de course. D’ailleurs, les deux firmes et équipes qui l’ont conçu ont misé gros sur son aérodynamisme qui peut parfaitement rivaliser avec des systèmes aéronautiques.

Quant à la manière dont il est structuré, le Valkyrie est muni d’un double tunnel à effet Venturi à son arrière et laisse une ouverture assez large sur sa partie inférieure. Sur le flanc, on observe qu’il n’y a pas d’appendice aérodynamique.

Un cockpit disruptif assez spécial

La conduite de la Valkyrie se rapproche du système LM P1 puisque ceux qui seront au volant seront en position allongée avec leurs pieds en hauteur. Le responsable de la conception des habitacles auprès d’Aston Martin, en la personne de Matt Hill a déclaré que le cockpit a été réalisé de manière à dépasser les conceptions traditionnelles. Au départ, l’idée d’un habitacle assez grand pour pouvoir accueillir deux personnes adultes pour une voiture de type F1 était tout bonnement folle et semblait impossible à réaliser. Néanmoins, cela valait le coup de travailler à faire en sorte que ce projet devienne possible et avec des millimètres gagnés un peu partout, les équipes ont pu réaliser un cockpit hors du commun.

Recevez les actualités auto du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !