Une étude vient d’établir le classement des constructeurs automobiles les plus en pointe en matière de voiture connectée. Et c’est la marque allemande qui truste la première place du podium. Pour une voiture 3.0, adressez-vous à Mercedes-Benz !

La voiture connectée, un secteur en plein boom

C’est un fait. Les constructeurs automobiles équipent de plus en plus leurs voitures de services connectés. On est bien loin du kit main libre intégré dans l’habitacle d’un véhicule, qui permet de téléphoner sans avoir le téléphone dans les mains et qui est apparu à l’époque comme le premier gadget connecté dans le milieu de l’automobile. Désormais, les marques vont plus loin et proposent des services permettant de faire interagir toujours plus les smartphones avec une voiture.

Le cabinet Machina Research, spécialisé dans l’Internet des objets, vient de sortir son classement des constructeurs automobiles les plus en phase avec le secteur de la voiture connectée. Et c’est bien Mercedes-Benz qui occupe la première place de ce classement. Suivi par BMW, GM, Audi, Volvo, Volkswagen, Lexus, Hyundai, Nissan et Jaguar Land Rover. Une étude qui permet de démontrer que les marques françaises semblent bien à la traîne dans ce domaine.

Les gros progrès de Mercedes-Benz

Tout l’opposé de Mercedes-Benz qui apparaît comme le constructeur proposant la meilleure offre actuelle en matière de services connectés et cela grâce à des systèmes tels que Mbrace ou Mercedes Me. La marque allemande s’est avérée la plus aboutie par rapport aux critères choisis par Machina Research : la sécurité, le comportement de conduite, l’informatique et la navigation, la maintenance et le diagnostic, l’e-commerce et la connectivité.

L’étude précise cependant que si des constructeurs tels que Mercedes-Benz, BMW et GM ont effectué de gros progrès dans ce domaine, pour occuper finalement les trois premières places du classement, il reste encore une belle marge de manoeuvre et de grosses opportunités de croissance. Machina Research rappelle que la voiture connectée représente l’un des segments les plus importants de l’Internet des objets.